TIPS

Brave Gokin Grendizer

© CHOGOKING
Je dis "GO" !

Hein ? Comment ? Bon, ça n'est pas la nouvelle toute fraîche de la semaine mais quand même... Wow !
CM's Corp se trouve désormais dans le peloton de tête en ce qui concerne le jouet de collection (et nos porte-feuilles). 
La sortie imminente du Boss Palder confirme le niveau déjà très haut acquis depuis de nombreuses années, 
marquées d'un coup de maitre par la production du Brave Gokin 35 Jeeg (+ la soucoupe + les options parts).

Donc la ligne Brave Gokin (avec du métal dedans) s'enrichie d'un nouveau personnage emblématique des séries
Japonaises des années 80 : Grendizer Goldorak, dont voici un "paintover" réalisé (par mes soins) sur la photo du prototype.

Un set du robot vendu avec sa soucoupe uniquement est prévu, mais on peut compter sur CM's pour vendre 1
voir plusieurs sets supplémentaires pour compléter le tout, à la manière de Bandai qui en avait fait de la sorte
pour le GX-04 en sortant le set GX-04X, comprenant 1 véhicule pour creuser sous terre et 1 autre pour aller sous l'eau,
dixit la série animée. Puis un set complet sorti en décembre 2002 fit son carton et fut ré-édité 2 fois jusqu'à cette année.
D'ailleurs, Bandai a récemment revu à la baisse le prix cette dernière édition pour facilité l'écoulement de ses stocks
suite à l'apparition du prototype CM's sur le stand du Wonderfest 2012.

Voici donc des photos du prototype fournies en accord avec CM's par la boutique Toys Hunter
Il faudra compter des dimensions d'environ 20 cm de haut pour le robot et 20 cm de diamètre pour la soucoupe.
On voit clairement sur la photo de dos qu'un port de conection est prévu pour des véhicules supplémentaires...
Les gimmicks de la série animée sont tous présents : on pourra tous gueuler comme le héros Actarus
qui a la fâcheuse tendance à crier les mots-clés des commandes de combat dans son cockpit...
Malgré un sentiment partagé par l'ensemble des collectionneurs concernant la taille des poings, je trouve
que ça le rapproche des dessins de Go Nagai, son créateur, qui avait tendance à dynamiser la morphologie
de ses robots et changeant les proportions des membres. On se situe dans la fin des années 70, début 80 :
on reste encore un peu disco dans l'âme.

x 0